Cataracte FR ICL. IOL Premium

Les LIO multifocales & la surprise réfractive

Un patient qui semblait le candidat parfait pour des LIO multifocales en témoigne de son mécontentement avec un résultat décevant. Compte tenu de la popularité des lentilles multifocales, ce genre d’expérience est de plus en plus courante et il est difficile d’en connaître la cause. Avez-vous déjà pensé au décentrement de l’axe pupillaire ou de l’axe visuel?

l’Angle alpha & kappa

Dans la littérature scientifique, ces écarts sont décrits sous “Angle kappa“, lorsqu’il s’agit d’un décentrement de l’axe visuel par rapport au centre de l’ouverture pupillaire. L’Angle alpha fait référence au décentrement de l’axe visuel par rapport au centre de la cornée.

L’angle entre l’axe pupillaire et l’axe visuel est connu sous le nom d’angle kappa (Κ), et l’angle entre l’axe optique et l’axe visuel est connu sous le nom d’angle alpha (α).

Avec l’équipement de mesure actuel, il est possible de rassembler toutes les informations nécessaires avant l’opération de la cataracte, afin de pouvoir faire une bonne estimation des risques. Avec les mesures de blanc à blanc d’un certain nombre d’appareils de diagnostic, une valeur est affichée pour “angle Alpha” et “angle Kappa”. Le fournisseur de votre équipement peut certainement vous fournir les informations correctes.

En cas d’écarts trop importants par rapport à l’angle alpha et l’angle kappa, l’utilisation de lentilles intraoculaires multifocales peut être déconseillée. La plupart des fabricants utilisent pour cela une «valeur seuil». Informez vous auprès de votre fournisseur de lentilles à propos de cette valeur, si elle n’est pas claire.

Et les lentilles diffractives?

Les lentilles multifocales diffractives, dans lesquelles l’optique de la lentille est constituée de différents “anneaux”, peuvent être désavantageuses par rapport à l’angle alpha et l’angle kappa. Certainement si le centre de la lentille ne correspond pas à l’axe visuel. Les rayons lumineux traversant le centre de la cornée sont ensuite déviés au centre du cristallin et les rayons lumineux vers l’axe visuel de l’œil divergent à travers un autre anneau du cristallin. Une lentille multifocale diffractive n’est pas recommandable dans ce cas.

Et quelle alternative offrent les lentilles réfractives?

Une lentille multifocale segmentée présente un net avantage. En pivotant la lentille dans la capsule du cristallin, il est possible de faire traverser l’axe visuel et le centre de la cornée sur la partie éloignée de la lentille. Avec cela, nous espérons que les surprises réfractives seront réduites au minimum. Un grand avantage pour vous en tant que chirurgien et pour votre patient.

Renseignez-vous auprès du fabricant de l’implant sur la valeur de seuil susmentionnée. Plus cette valeur est élevée, plus l’influence de l’angle alpha et de l’angle kappa est limitée, ou plus la tolérance de la lentille multifocale aux écarts entre l’angle alpha et l’angle kappa est grande.

Nous sommes bien entendu à votre entière disposition si vous souhaitez en savoir plus sur cette technologie.

Leave a Reply

%d bloggers like this: