Cornée FR

Le ‘mapping’ de l’épithélium cornéen facilite le diagnostic du kératocône

Une mesure de l’épaisseur de l'épithélium cornéen peut apporter une réponse définitive au kératocône. La dernière génération d'appareils tomographiques fonctionne très précisément et fait parfaitement la distinction entre l'épithélium et le stroma de l'œil. Chaque profil d'épaisseur est unique et constitue donc un outil utile pour détecter ou exclure un kératocône en temps opportun. Avant et après l'opération, cette technologie montre déjà son utilité.

Un apercu pré-opératoire

La mesure de l’épaisseur épithéliale (ETM ou epithelial thickness mapping) permet de détecter le kératocône à un stade précoce. Ceci peut en principe également être fait avec la topographie «classique» et la pachymétrie. Mais d’une manière beaucoup plus précise, les informations sur la distribution de l’épaisseur de l’épithélium peuvent donner une image complètement différente et, par conséquent, un traitement différent.

L’épithélium, par exemple, compense les irrégularités du stroma, de sorte que la cornée semble normale sur la face antérieure, alors que les irrégularités sous-jacentes échappent à l’examen. Avec l’information supplémentaire apportée par l’ETM, le risque est beaucoup moindre et cela facilite un diagnostic rapide du kératocône en permettant ainsi de le distinguer des autres troubles (non ectatiques ou non progressifs), tels que la déformation cornéenne induite par les lentilles de contact.

Que voit-on en cas de kératocône?

Un épithélium normal a une épaisseur de ± 50 microns et est plus mince dans la partie supérieure quand on le compare avec la partie inférieure1. Avec l’âge, l’épaisseur diminue également progressivement2.

This slideshow requires JavaScript.

Chez les patients atteints de kératocône, l’épaisseur moyenne de l’épithélium sur le diamètre mesuré est plus mince3. Il y a aussi plus d’asymétrie dans la distribution de l’épaisseur que dans un œil normal. Plus cette asymétrie est prononcée, plus le kératocône est dans un stade avancé. La mesure de l’épithélium et du stroma indique également si le patient est éligible pour un cross-linking de la cornée en epi-off.

Largement applicable

Les mesures de l’épithélium de la cornée sont un outil important dans l’arsenal de la chirurgie réfractive moderne. L’ETM est désormais un outil simple et objectif pour déterminer l’instabilité biomécanique de la cornée, mais aussi pour d’autres conditions touchant le segment antérieur, tels que la sécheresse oculaire, le dysfonctionnement des glandes de Meibomius ou le retard de cicatrisation de l’épithélium.

Lire plus


  1. Kanellopoulos A, Asimellis G. In Vivo Three-Dimensional Corneal Epithelium Imaging in Normal Eyes by Anterior-Segment Optical Coherence Tomography: A Clinical Reference Study. 2013 Nov;32(11):1493-8.
  2. Yang Y, Hong J, Deng SX, Xu J. Age-related changes in human corneal epithelial thickness measured with anterior segment optical coherence tomography. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2014 Jul 22;55(8):5032-8.
  3. Data on file.
  4. Kanellopoulos A, Asimellis G. OCT corneal epithelial topographic asymmetry as a sensitive diagnostic tool for early and advancing keratoconus. Clin Ophthalmol. 2014 Nov 18;8:2277-87

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s