FR Yeux Secs

Blépharite et biofilm : un nouveau concept

nettoyage hygiène oculaire

Deux types de blépharite

Elle peut être aigue ou chronique, le forme chronique étant la plus courante. Elle peut en outre être également définie par la localisation du problème, antérieure / postérieure. Elle se présente généralement avec des symptômes récurrents pouvant varier dans le temps et touchant les deux yeux.

Type 1: la blépharite aigue

La blépharite aigue peut être ulcéreuse ou non. C’est en général une infection qui provoque une blépharite ulcéreuse: d’origine bactérienne et le plus souvent due à un staphylocoque. Une étiologie virale telle qu’une infection à Herpès simplex et à Varicella zoster est également possible.

Quand elle est non-ulcérative, elle est généralement due à une réaction allergique, atopique ou saisonnière.

Type 2: la blépharite chronique

Son emplacement classe le mieux la forme chronique de blépharite. Dans la blépharite antérieure, une infection, généralement staphylococcique ou un processus de maladie séborrhéique est généralement impliqué. Les personnes atteintes ont souvent une dermatite séborrhéique du visage et du cuir chevelu. En outre, la blépharite antérieure peut aussi être associée à la rosacée. Le dysfonctionnement des glandes de meibomiusprovoque également une blépharite postérieure. Les glandes sécrètent de manière trop abondante une substance huileuse qui forment des bouchons et engorgent les glandes. En général, c’est associé à de l’acné rosacée, et des causes hormonales sont suspectées. 5,6,7

Les patients atteints de blépharite décrivent généralement des démangeaisons, des brûlures et des paupières encroutées. Ils peuvent témoigner de larmoiements, de vision trouble et de sensation de corps étranger. En général, les symptômes ont tendance à être pire le matin avec la formation de croûtes sur les cils1,2,3,4. Les symptômes ont tendance à toucher les deux yeux et peuvent être intermittents. Dans la blépharite antérieure, l’examen à la lampe à fente révèle un érythème et un œdème du bord de la paupière. Des télangiectasies peuvent être présentes sur la partie externe de la paupière. Des sortes d’écailles peuvent être vues à la base des cils formant des “collerettes“.

Perte de cils (madarose), dépigmentation des cils (poliosis) et une mauvaise direction des cils (trichiasis) peuvent également être observés. Dans la blépharite postérieure, les glandes de meibomius sont dilatées, obstruées et peuvent être recouvertes d’huile. Les sécrétions de ces glandes peuvent sembler épaisses et des cicatrices de la paupière peuvent être présentes dans la zone autour des glandes. Dans tous les types de blépharite, le film lacrymal peut montrer des signes d’évaporation rapide.8

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s